Graphiques

Modèles

Modèles

  • Feu bactérien
  • Ravageurs SOPRA

Agrometeo

UN PROJET D'AGROSCOPE EN partenariat

Agrometeo est une plate-forme qui rassemble des outils d’aide à la décision et des informations permettant une meilleure gestion de la lutte phytosanitaire en agriculture. Elle est basée sur un réseau constitué de plus de 150 stations autonomes, qui fournissent des données météorologiques microclimatiques utilisées par différents modèles de prévision des risques pour des maladies fongiques et des ravageurs. AGROMETEO contient également des informations sur les maladies et les ravageurs, la phénologie, la maturation du raisin, les produits phytosanitaires et leur dosage en fonction des surfaces foliaires, ainsi qu’un module pour l’irrigation en arboriculture. Toutes ces informations sont mises à disposition des producteurs par Agroscope.

Météorologie

Ce module permet d’accéder aux données météorologiques mesurées par les stations qui constituent l'élément central d’Agrometeo. L’interface d’extraction de données météo permet de consulter des paramètres climatiques pour un lieu et une période déterminée. Les stations de mesures transmettent quotidiennement des valeurs mesurées à 10 minutes d'intervalle. Pour le premières stations du réseau, les données remontent jusqu’en 2003. L’interface permet aussi d’effectuer des calculs simples tels que le cumul de précipitations ou des sommes de températures à un seuil défini. Des graphiques météorologiques dans lesquels sont intégrées des prévisions à 5 jours sont également consultables.

Modélisations

Les modèles de prévision des infections des maladies fongiques et du développement des ravageurs se basent sur les connaissances de la biologie de ces organismes en relation avec les facteurs météorologiques déterminants. Il s'agit d'outils d'aide à la décision qui permettent d’évaluer le développement d’une maladie ou d’un ravageur et d’orienter une décision de traitement. Des modèles sont disponibles actuellement pour le mildiou et l’oïdium de la vigne, les vers de la grappe, la tavelure du pommier et le feu bactérien. Depuis 2009, des prévisions météorologiques à 5 jours sont intégrées dans les modèles pour le mildiou, l’oïdium et les vers de la grappe. Ceci permet d’effectuer de réelles prévisions de risques.