Graphiques

Modèles

Modèles

  • Feu bactérien
  • Ravageurs SOPRA

Concept AGROMETEO

La plateforme Agrometeo a pour but de mettre à disposition de l'agriculture suisse des données climatiques et météorologiques mesurées directement dans les parcelles, ainsi que des informations utiles pour la gestion de problèmes phytosanitaires. Elle contient en particulier des modélisations des risques pour différentes maladies et ravageurs ainsi que des observations épidémiologiques. Ces informations et outils sont indispensables au développement d’une agriculture de précision qui produit des denrées alimentaires de qualité tout en limitant l’utilisation d’intrants.


Les paramètres météorologiques et climatiques déterminent la plupart des événements agronomiques tels que la croissance des plantes, l'épidémiologie des maladies fongiques, les stades de développement des ravageurs. S’y ajoutent l’impact potentiellement destructeur des phénomènes climatiques comme le gel, la grêle, les précipitations ou le rayonnement. Dans une optique de compréhension et de prévision de phénomènes agronomiques particuliers, la mesure des paramètres météorologiques déterminants est fondamentale. A cet égard, les stations météorologiques existent depuis longtemps, mais les moyens de communications modernes permettent une centralisation et une valorisation inédite des données microclimatiques récoltées sur le terrain.


METEOROLOGIE
L'élément central d’Agrometeo est une base de données météorologiques destinée à l'agriculture suisse. Un interface d’extraction permet de consulter l’ensemble des paramètres climatiques pour un lieu et une période déterminée, en fonction des sondes de mesures. Il permet aussi d’effectuer des calculs simples tels que le cumul de précipitations ou des sommes de températures à un seuil défini. Les stations de mesures transmettent deux fois par jour des valeurs mesurées à 10 minutes d'intervalles par le réseau GSM. Ce mode de transmission n'a pratiquement pas de limite géographique mais ne permet malheureusement pas de transmettre les données en continu. Le réseau actuel comprend plus de 150 stations réparties sur l’ensemble de la Suisse principalement dans les régions viticoles et arboricoles. La plausibilité et l'intégralité des valeurs transmises est contrôlée. Les valeurs aberrantes ou manquantes sont filtrées et substituées momentanément par les valeurs d'une station de remplacement voisine. Puis ces données sont disponibles pour les différents modèles.

Des données horaires de prévisions météorologiques pour la température, les précipitations et l’humidité relative de l’air sont fournies par meteoblue et actualisées deux fois par jour. L'humectage des feuilles est calculé en fonction du point de rosée. La grille de résolution est de 3x3 km pour les trois premiers jours, ce qui permet de différencier la prévision pour des stations très proches les unes des autre, et de 12x12 km pour les jours suivants. Les prévisions sont calculées sur la base du modèle NMM (Numerical Mesoscale Modelling) et ensuite ajustées statistiquement en tenant compte de l’historique des mesures pour chaque station (imeteo MOS [Model Output Statistics]). Ces ajustements permettent d’améliorer  l’exactitude des prévisions.

MODELISATIONS
Les modèles de prévisions des infections des maladies fongiques et du développement des ravageurs se basent sur les connaissances de la biologie de ces organismes en relation avec les facteurs météorologiques. Ces données météorologiques peuvent être intégrées dans différents modèles de prévision des risques. Il s’agit d’outils d’aide à la décision qui permettent d’évaluer le développement d’une maladie ou d’un ravageur et d’orienter la lutte phytosanitaire.

Des modèles sont actuellement disponibles pour le mildiou et l’oïdium de la vigne, les vers de la grappe, la tavelure du pommier et le feu bactérien. Différents seuils de températures servent à l'avertissement dans la lutte contre les ravageurs (cochenilles, tordeuses, pucerons et psylles). Des modèles pour les ravageurs en arboriculture sont disponible sur le site SOPRA qui utilie les données des stations de MétéoSuisse.

Des prévisions météorologiques à 5 jours (meteoblue) sont intégrées dans les modèles pour le mildiou, l’oïdium et les vers de la grappe. Ceci permet d’effectuer de réelles prévisions des risques. Il convient toutefois d'être prudent dans l'interprétation des informations pour les 5 jours à venir en tenant compte des limites de fiabilité des prévision météorologiques.

OUTILS
Les outils consistent en des modules facilitant la bonne gestion des cultures soit pour le dosage des produits phytosanitaires en fonction du volume foliaire, soit pour l’irrigation des vergers.

Le calcul du dosage adapté, disponible pour l’arboriculture et la viticulture, permet de moduler la quantité de bouillie en fonction du volume foliaire à traiter. Une première étape permet de déterminer le volume foliaire et une deuxième étape de calculer le dosage pour trois produits différents. Une troisième étape est planifiée qui permettra le calcul du volume de bouillie, le choix des buses et de la pression de travail en fonction du type de pulvérisateur engagé.

L’irrigation des verger par aspersion ou micro-aspersion est basé sur le calcul du bilan hydrique. Ce calcul dépend de paramètres climatiques, issues de la base de données météorologiques et de paramètres culturaux à spécifier par l’utilisateur. Le bilan se présente sous la forme d’un tableau comprenant un historique de 15 jours et une prévision des 15 jours suivants. Attention, il n’est pas indiqué d’utiliser ce module pour le pilotage de l’irrigation au goutte à goutte.

OBSERVATIONS
Des observations phénologiques pour la viticulture et l’arboriculture sont disponibles sur un réseau de sites couvrant les différentes régions de production. Les observations sont diponibles à la fois sous forme de tableaux et de graphiques. Ces données permettent également une comparaison de plusieurs années (depuis 1993), ou lieux sous forme graphique.

Le suivi du développement des prairies herbagères au Tessin est également proposé depuis 2012.

Le module sur la maturation du raisin permet de suivre l’évolution des principaux paramètres analysés pour les laboratoires d'Agroscope depuis 2000 pour Changins, Pully, Leytron, Gudo et Cugnasco et depuis 2007 pour Wädenswil et Stäfa. Les observations sont visibles sous forme de graphiques ou de tableaux. Des comparaisons peuvent être faites sur plusieurs années pour un paramètre sur un cépage et un lieu déterminé.

En grandes cultures un certain nombre de réseaux d’observations de maladies ou de ravageurs sont disponibles sur le site : les maladies du blé, de l’orge, les viroses de la pomme de terre, la pyrale du maïs ou la tordeuse du pois.


DOCUMENTS
Un certain nombre de documents utiles sont proposés sous la forme de PDF ou de liens sur des sites externes. Ils ont été regroupés pour permettre à l’utilisateur une meilleure vue d’ensemble sur les différentes informations lui permettant une bonne gestion de ses cultures. L’utilisateur pourra entre autres consulter les index phytosanitaires ACW et OFAG contenant les fongicides, insecticides, acaricides et herbicides homologués, ainsi que les fiches techniques et planches couleurs sur les principales maladies et ravageurs de la vigne, des arbres fruitiers et des petits fruits. Des liens sur les bulletins d’information phytosanitaires des cantons, librement accessible, sont rassemblés ainsi que des informations concernant le matériel météorologique.