Graphiques

Modèles

Modèles

  • Feu bactérien
  • Ravageurs SOPRA

Mildiou : pas de risque d’infections

ven 24.04.2020 - Pierre-Henri Dubuis

La sécheresse actuelle a pour conséquence que le risque mildiou est nul et les pluies annoncées la semaine prochaine ne vont provoquer aucune infection en Suisse romande. Aucun traitement n’est nécessaire pour au moins deux semaines. Les oospores (œufs d’hivers) observés à Changins ne sont pas mûrs. Dans les conditions favorables au labo, ils mettent 4 jours à germer (maturité = germination en 24h). Actuellement, il faut des pluies préparatrices significatives pour permettre aux oospores de mûrir. Les pluies annoncées la semaine prochaine pourraient jouer ce rôle si les cumuls sont suffisants. Par contre, aucune infection primaire n’est à attendre en Suisse romande. Même si le modèle VM-Plasmopara devait déclencher, il ne faudra pas en tenir compte car celui-ci se base sur une somme de températures et ne tient pas compte des précipitations pour la maturité des oospores. Si ces pluies préparatrices ont lieu, le prochain épisode de pluie devrait déclencher une infection primaire. Le positionnement du premier traitement sera fait dès 80% de l’incubation de l’infection primaire juste avant la prochaine pluie contaminatrice.