Graphiques

Modèles

Modèles

  • Feu bactérien
  • Ravageurs SOPRA

Oïdium : pas besoin de traiter

ven 24.04.2020 - Pierre-Henri Dubuis

La phénologie étant très avancée, le modèle oïdium commence à indiquer des risques d’infection. Toutefois l’oïdium a besoin de précipitations pour que les cléistothèces libèrent les ascospores responsables des premières infections. Avec la sécheresse actuelle, il n’y a donc pas de risques. Après les pluies annoncées la semaine prochaine et selon la croissance de la vigne, il faudra envisager le premier traitement. Celui-ci ne sera toutefois pas nécessaire avant début mai même dans les situations précoces. Pour info, des essais réalisés il y a quelques années en Bourgogne sur Chardonnay très sensible, ont montré que les traitements précoces contre l'oïdium n'amenaient pas un gain d'efficacité.